Windows 10

Windows 10 serait également mis à la vente sous support USB

L’époque des DVD serait-elle révolue pour Microsoft ? Le géant américain préparerait des ventes de son prochain OS via stick USB.
A lire sur Weekly

Visual Studio 2015, Windows 10 et Universal Apps

C’est officiel, Windows 10 sera releasé le 29 juillet dans 190 pays, quelle bonne nouvelle.
Mais cette nouvelle ne vient pas seule. La version 2015 de Visual Studio est prévue pour le 20 juillet.

Equipé du fringant C# 6 (cf. Post sur les nouveautés C# 6), du beau Framework .NET 4.6 c’est tout un nouveau monde qui s’offre aux développeurs.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi, voilà à quoi vous attendre.

En gestation depuis des années, nous aurons enfin droit au compilateur Roslyn. La Rolls de ce qui est faisable en matière de compilateur, les développeurs Java/Oracle ont de quoi être jaloux. Les programmeurs auront non seulement un accès réel au compilateur, pourront imaginer les choses les plus folles avec ses arbres d’expression et offres fonctionnalités, mais pourront aussi avoir des possibilités de refactoring très puissante. La fonctionnalité est d’ailleurs désormais prise en charge pour VB.NET

Azure, vous aimez ? Comment développez-vous pour Azure ? Avec un Visual Studio classique ou avec la version Online Monaco » ? Application en ASP.NET, PHP, NodeJS, TypeScript, Visual Studio Monaco c’est déjà tout cela.
La version 2015 reposant sur Roslyn, les modifications de code permettront une visualisation immédiate dans le navigateur sans nécessiter une compilation ; de quoi espérer une généralisation de l’IDE pour le développement Cloud.

Visual Studio 2015, c’est aussi l’amélioration de la création des Universal Apps. Vous savez, ces applications que vous codez une fois et qui peuvent se déployer aussi bien sur Windows Phone que sur tablette/ordinateur Windows ; leur création est grandement facilitée grâce au couple Windows 10/Visual Studio 2015.

Chez Microsoft, on parle désormais d’UWP pour Universal Windows Plateform. Autrement dit une plateforme de développement commune à tous les Windows, c’est à dire PC, Phone, tablette et même XBOX.

UWP permettra de faire fonctionner des applications universelles identifiées par le sigle UAP (Universal Application).

Un seul core dans l’OS, donc un seul store (jusqu’alors les stores étaient distincts) et des applications communes. Pour que vous compreniez bien, l’UAP doit être considéré comme un super ensemble de WinRT que vous deviez connaître jusqu’alors pour le développement d’application 8.1
Grâce à l’UAP et à UWP, les développeurs peuvent simplement cibler un grand nombre de plateforme et devicesc car l’UAP permet la mise en commun des fonctionnalités métiers aisi que des interfaces graphiques.

J’imagine la question… Mais les tailles d’écran ne sont pas les mêmes, comment est-ce possible ? Microsoft propose une nouvelle fonctionnalité, l’Adaptative UX (User Experience).

Adaptative UX est un ensemble de contrôles qui s’adaptent du plus petit au plus grand écran, tout en gérant souris, clavier et écran tactile et interaction utilisateur. Autrement dit, en fonction de l’appareil et du type d’action, l’expérience utilisateur n’est pas la même.

Windows 10 propose par ailleurs les API contracts. Lesquels permettent de savoir quelles fonctionnalités sont disponibles sur un appareil donné ce qui peut s’avérer fort pratique pour proposer des fonctionnalités adaptables en fonction des devices.

Mais ce n’est pas tout, Windows 10 étant gratuit pour ceux possédant un Windows 7, 8, 8.1 ou un Windows Phone 8.1, le nombre d’appareils équipés de Windows devrait avoisiner les 1 milliard selon Microsoft. Or beaucoup de personnes se plaignent du store Microsoft qui ne serait pas assez fourni en termes de logiciels.
Ce n’est pas la faute de l’éditeur qui poussent les développeurs sur sa plateforme (le prix d’inscription est nettement inférieur à ceux de Google et surtout Apple) et pour remédier au problème, la solution choisie laisse rêveur : des outils pouvant permettre aux éditeurs et développeurs d’application de convertir du code existant , y-compris sur d’autres plateforme, en code pour plateforme universelle.

Il y a ainsi Centennial pour convertir des applications Win32 et Win64 classiques en applications universelles. Il y a aussi Islandwoods qui convertit des applications iOS (Microsoft a fait la conversion de Candy Crush en live devant un public médusé), ainsi qu’Astoria, pour Android.

La communauté Microsoft s’attendait à un levé de voile sur Windows 9, mais c’est un Windows 10 qui a été présenté.


A lire sur Weekly